Mes pensées cherchent à s'abreuver
D'un visage au centre de tout intérêt.
Ternis par un mot que je ne peux prononcer
Ton prénom frappe mes lèvres scellées.
Les souvenirs me reviennent frais comme la rosée du matin.
Délicat et gracile,
Ton timide sourire en mon corps calciné
Fait fondre en mon sien les derniers signe de combativité.
Douce fleur au teint halé
Douce fleur inventée,
Je laisse à ton bon plaisir
Le soins de me cueillir.