Belle dans sa robe de jour
Elle m'illumine de sa retentissante présence
Ouvrant devant mes yeux un nouveau monde.
Délicate et saine au premier abord,
Elle se métamorphose, douce chrysalide d'essence divine
En un ange mystérieux,
Me faisant atterrir dans un lieux seulement murmuré.
Empreint de stupéfaction j'en reste hébété.
Ne me laissant aucun répit,
Elle s'approche,iridescente, m'aveuglant chaudement.
Puis levant gracieusement sa main, me carresse,
Délivrant loin d'un supplice une sensation d'appaisement,
Un sentiment de pleinitude totale, une acceptation.
Puis l'espace d'un clignement de paupière,
Me voilà revenu dans le monde réel.
Face a moi se tient une jeune femme souriante,
Et comme attiré par ses yeux d'azur,
Je m'y engloutis,
Et découvre avec stupéfaction,
Que le paradis existe sur terre.