19 juillet 2011

Mes pensées cherchent à s'abreuverD'un visage au centre de tout intérêt.Ternis par un mot que je ne peux prononcerTon prénom frappe mes lèvres scellées.Les souvenirs me reviennent frais comme la rosée du matin.Délicat et gracile,Ton timide sourire en mon corps calcinéFait fondre en mon sien les derniers signe de combativité.Douce fleur au teint haléDouce fleur inventée,Je laisse à ton bon plaisirLe soins de me cueillir.
Posté par Decalange à 22:29 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

18 juillet 2011

Slight.

Ce n'est pas moi qui l'ai dit, c'est Alec Baldwin dans Friends " Je vais prendre une photo mentale... ". C'est bien souvent que j'y pense finalement. Je trouve souvent les photographies que je fait trop restrictives et je n'arrive pas faire suivre la magie du paysage à travers la photo. Même en jouant avec le contraste, très souvent les effets de lumière que je vois et qui crééent l'originalité passent inaperçus.   Cela dit ça fait trois jours que j'y pense, une espèce de joie contenue mélée à l'appréhension. J'crois que que... [Lire la suite]
Posté par Decalange à 00:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 juillet 2011

Dès Scision.

J'aimerai commencer en chantant une chanson, seulement je ne sais ni chanter juste ni fredonner correctement. A défaut j'l'imagine seulement. Le soleil chantant délivre de douces ondes qui carressent aléatoirement ma peau. Parfois le soleil laisse éclore une fleur suave, une fleur halée, qui sourit timidement. Si discrète mais qui attire indubitablement le regard.Aujourd'hui j'ai pris une décision...!
Posté par Decalange à 23:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 mai 2011

No name.

Quelques fois, malgré tout on se retourne bien qu'involontairement sur sa vie sentimentale. On se demande comment elles ont fait pour s'enticher soit. On a beau chercher au fond de soit, on ne comprend pas. On reviens aujourd'hui et on voit qu'elle file la parfaite harmonie avec un autre, étrangement ça rassure. Étrangement oui, il est dur d'expliquer ça sans paraître présomptueux. Se dire que finalement on a bien fait de mettre fin à cet histoire, parce qu'au final elle se porte mieux, beaucoup mieux. On pourrait presque dire un mal... [Lire la suite]
Posté par Decalange à 01:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 mai 2011

On s'accroche a de vieux objets sans importance mais qui eux on une signification. Beaucoup partent de chez leurs parents en les y laissant, peu-être savent-ils que ces  bibelots sont là-bas en sûreté. Mais quand on en part et que derrière soit tout s'efface ne laissant que le brouillard. Quel choix reste-il?  Personnellement je n'ai pu me résoudre à jetter tout ce qui au final faisait partie des éléments qui me rappellent mon enfance. Du coup je traine de démenagement en déménagement des cartons d'objets et de photos en... [Lire la suite]
Posté par Decalange à 14:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 avril 2011

Le temps fuit, les gens aussi.

Parfois, tu subis la vie malgré tout quoique tu dises quoi qu'il en soit. T'as beau gueuler fort que t'es plus fort que tout et que rien ne te fait peur, tu dois emboîter le pas à la fatalité.Il n'y a pas de doute ce que je vais écrire peu choquer, mais le temps m'a appris a ne plus réellement m'accrocher aux gens que je rencontre de sorte à ne pas être plus déçu ou triste que ça si je venais à ne plus la voir / lui parler. Finalement je ne me trouve pas si choquant que ça. J'ai rencontré une jeune fille y a pas si longtemps que ça,... [Lire la suite]
Posté par Decalange à 01:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

25 avril 2011

Clic.

Un rêve de gamin, s'amuser à faire comme les grands, tourner l'objectif dans tout les sens. Je l'avais récupéré il y a à peu près 3 ans, et il est resté dans sa belle boîte noire. Je savais qu'il y était mais je ne m'en suis pas vraiment approché. Il attendait sagement le déclic, c'est un peu le trésor qu'on redécouvre. Je m'explique, depuis longtemps cette envie de toucher au monde rétro de l'argentique sommeillait en moi. Je me souviens nettement de l'époque ou ma mère se servait de celui que mon grand-père lui avait donné.... [Lire la suite]
Posté par Decalange à 01:32 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
18 avril 2011

Brotherland.

Comme à chaque fois des milliers de sujets ont fillé de mon cerveau. Comme à chaque fois Je reste devant sachant que j'avais plein de sujets, mais que seulement plutard je m'en rappellerai.L'un d'eux me revient peu-à-peu. Périple d'un voyageur accompagné. La route cette traînée (de bitume) est parfois longue parsemée de boulet. Mais la monotonie s'étiolle quand le Bro' est là. El Raphito! Il fait concurrence à toute sorte de radio ou de distraction possible. Il créé une sorte de magie, tu commences à parler de voiture et tu... [Lire la suite]
Posté par Decalange à 01:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 avril 2011

L'arbre une histoire.

Je m'étais amusé y a quelques temps à balancer des mots et  a essayer de mettre des liens entre ces mots. Malheureusement je n'ai pas fini et je n'ai pas l'inspiration pour le finir. C'était "dans le moment".
Posté par Decalange à 23:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 avril 2011

Sucker Punch.

Au  commencement du cinéma, de simples images suivies d'un texte. On appréciait le spectacle tel qu'il nous était présenté. Aujourd'hui nous avons eu le droit à retour aux origines remasterisé. Beaucoup s'accordent à dire que "l'on peut faire tenir le scénario sur un ticket de métro", certes. L'histoire est simple et dès le début exposée, mais aussi sans dire un seul mot et simplement par des expressions faciales le récit commence. Pas besoin de voix off pour nous expliquer que le beau père est un connard. Il m'est d'avis que... [Lire la suite]
Posté par Decalange à 02:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]