07 février 2011

le livre de sa vie.

A dire vrai, je ne sais pas trop ou j'en suis. Ni comment l'avenir se dévoile, si tant est qu'il  se dévoile un jour... J'commence a en avoir marre de tâtonner au jour le jour. Me projeter dans un avenir qui n'a peu-être pas lieu d'être. Le seula qui j'en aurai surement parlé n'est plus de ce monde. On a beau se répéter qu'on s'aperçoit qu'ils nous manquent qu'une fois qu'il ne sont plus sur terre. On a beau l'entendre dans les films/séries, comprendre le sens, on en prend pleinement conscience qu'une fois devant le fait... [Lire la suite]
Posté par Decalange à 01:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

02 février 2011

Fraichement...

Bizarrement nous ne sommes pas toujours là ou nous devrions être. On s'demande si on fait bien d'être ici à ce moment, de prendre cette voie. On sait qu'on a tord et pourtant on aime se faire du mal. On attend en espérant mieux plutard. Tu traînes, le regard videTu avances surtout pour suivre.Tu t'essouffles alors tu fais une pauseT'asseyant sur ce bancDes gens défilent, des visages.On s'est imaginéOn s'est permis de rêver,De s'ouvrir vers des histoiresEt doucement, le froid s'insinue.Te mord froidement sans se soucier de ta... [Lire la suite]
Posté par Decalange à 04:32 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
26 janvier 2011

Celui qui cria au loup.

Avec le temps je suis plus réticent et peu-être plus facilement blasé. Au départ, tu t'enflammes, tu te permets de penser aux choses les plus folles. Tu vas jusqu'à t'offrir ton avenir dans un rêve. Tu imagines ces petits moments simples, dormir dans ses bras, une simple petite soirée, un rien dans un couple mais tellement pour toi. Elle parles, tu écoutes, tu les bois avec une béatitude infantile. Chaque mots est pesé, étudié et définit dans le but d'y découvrir une certaine réciprocité. Un soupçon  d'intérêt  peut... [Lire la suite]
Posté par Decalange à 02:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 janvier 2011

Les profs

"En cours d'Eps, le chewing-gum est proscrit. Ceci est justifié de différentes façons: -Socialement, Il est desagréable de retrouver uen résidu sous la semelle quand l'individu ruminant à jugé bon de s'en débarrasser sans avoir eu ni le courage ni l'obligeance de le jeter dans une poubelle. -Scientifiquement il n'est pas courtois d'avoir la bouche ouverte continuellement en cours, les exercices physiques ne sont pas compatibles avec le masticage incessant. (Partie que je préfère)-Le professeur aime croire que l'élève est... [Lire la suite]
Posté par Decalange à 01:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 janvier 2011

Hé! T'as vu j'ai quand même un peu grandi

Depuis 25 ans un tas de choses n'ont pas changées: -Je en sais toujours pas manger des agrumes, des kiwis et des avocats sans m'en mettre pleins les mains.-Je lis toujours avant de dormir.-Je ne suis vraiment pas doué pour détecter les signaux des filles.-J'adore regarder les dessins-animés et avoir l'air débile.-J'ai un don pour embêter les gens par pure plaisir.-Je déteste les gens qui marchent la bouche ouverte.-J'aime économiser et m'acheter ce que je veux.-J'aime la bonne bouffe.-J'aime le cynisme.-J'étais prédestiné à être... [Lire la suite]
Posté par Decalange à 02:59 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
13 janvier 2011

Moment de déprime?Peu-être bien. J'arrive et dur retour à la réalité, seul, ne supportant plus rien. Blasé, envie de rien.Enfin bon, pas envie d'en dire plus après tout, se rabâcher son malheur ne fait qu'alimenter sa tristesse!Amen!
Posté par Decalange à 01:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

08 janvier 2011

Bientôt le départ, trois semaines passée ici a me remémorer de nombreux souvenirs, trop récent pour avoir oublié certains détails. Des masques qui tombent, révélant le véritable visage de certaines personnes. Sans compter le départ inattendu d'autres plus respectés. Ajouté a cela une multitude d'autres détails bien trop long a écrire et que je n'ai pas forcement envie de dévoiler. A l'époque ou j'habitais Chateaudun, je descendais das le sud dès que l'occasion se présentait dans le seul but de revoir ma famille et quelques amis.... [Lire la suite]
Posté par Decalange à 02:50 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
05 janvier 2011

L'indesirable.

Seul dans le matin,Il attends et voit passer les trains.Se demandant quand passera le sien.Le temps avance, Noël est proche.Il attend assis sous le porche,Collectionnant les gouttes qui coulent dans son col.Il cherche un abris où du moins un espoir,Hélas Chronos prend son dû.En ce jour béni certain errent perdus,Les morsures de la neige qu'eux seul n'ont pas souhaitéDoucement les endort et,seulement ils se mettent à rêver,de nourriture, d'une douce chaleur pour les entourer.Mais mince est le chemin entre Morphée et Thanatos.L'un... [Lire la suite]
Posté par Decalange à 02:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 décembre 2010

Le soulèvement!

" La source de l'amour, ce n'est  jamais la personne que vous aimez mais toujours votre production endocrinienne, encouragée par l'ennui, la solitude ou la pression sociale. "" Les chanteurs prétendent que la vie sans amour n'a aucun sens,mais n'oubliez pas qu'ils en tirent 90% de leur revenus. Essayez d'imaginer Pascal Obispo sans amour. Ce serait pire que Britney Spears sans cheveux."" Nous avons affaire à une arnaque organisée de grande ampleur. On nous ment, on nous spolie, et quitte à en terminer... [Lire la suite]
Posté par Decalange à 03:27 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
19 décembre 2010

Troooll.

Trois semaines... Très content de partir, en même temps, j'ai l'impression d'oublier quelque chose derrière moi.Passer du temps avec des gens que l'on croise régulièrement. Au-delà de croiser, passer du temps avec eux. J'ai du mal à exprimer totalement ce que je ressens, une appréhension, un manque. Va savoir... On ne peut pas mettre des mots sur tout ce que l'on sens. J'ai bien envie de ........ et ........, mais malheureusement j'ai été heurté par un(e) ....... . Grâce à ...... Qui était présent(e) sur les lieux j'ai pu éviter le... [Lire la suite]
Posté par Decalange à 03:19 - - Commentaires [2] - Permalien [#]